La phytothérapie chinoise ou l’art de prescrire des plantes chinoises

exemple de plantes de la pharmacopée chinoise

La phytothérapie chinoise est une partie essentielle de la médecine chinoise. Elle fait également partie de la cuisine traditionnelle chinoise. Les maîtresses de maison ont la tradition d’ajouter des plantes chinoises aux plats spéciaux préparés par ex. aux femmes après les règles afin de renforcer leur sang, aux soupes préparées à la mère qui vient d’accoucher, au couple qui n’arrive pas à avoir un enfant, au mari ou à l’enfant qui a développé une fièvre après avoir pris froid…

En Chine et partout en Asie, en Amérique du Nord également où vit une forte population chinoise, les « pharmacies » chinoises qui vendent des plantes chinoises sont courantes, presque banales. La maitresse de maison va y acheter les plantes que la famille a l’habitude de consommer. Ceux qui ont besoin de conseils personnalisés vont consulter le praticien en médecine chinoise qui reçoit généralement les clients dans une petite pièce au fond du magasin. Chacun ressort avec sa prescription de plantes et son ballotin de plantes qu’il va ensuite aller cuire. C’est ainsi que beaucoup de petits maux sont tout d’abord traités.

Un praticien de médecine chinoise qui pratique la phytothérapie chinoise doit avoir une maitrise assurée de l’usage des plantes et respecter une tradition et un savoir exceptionnel. Le praticien doit connaitre les grands textes de phytothérapie chinoise qui sont multi-centenaires, connaitre les propriétés de chaque plante, comment les associer; apprendre toutes les grandes formules de la pharmacopée chinoise qui sont utilisées depuis très longtemps et ont fait leurs preuves; et surtout savoir comment les utiliser, dans quel cas et pour qui, ensuite savoir les modifier selon le besoin.

C’est tout un art vraiment fascinant. C’est cet art qui m’a attirée vers la médecine chinoise. Je peux dire que je me sens phytothérapeute avant tout. J’ai moi-même expérimenté les bienfaits de ces plantes qui sont pour certaines de vrais aliments; et je continue de me soigner de cette manière. Ne Pensez pas que nous soyions épargnés par la vie parce que nous avons appris le fonctionnement et les déséquilibres du corps humain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :