Haricots azuki et haricots Mungo

Les haricots mungo et les haricots azuki sont de vrais alicaments (aliments médicaments) très utilisés en cuisine asiatique mais ils font aussi partie de la pharmacopée chinoise et de célèbres remèdes de médecine chinoise. On peut les cuire pour les manger ou les cuire avec d’autres plantes pour faire des décoctions médicinales.

La pâte de haricot rouge azuki (Chi xiao dou) mélangée à un peu de sucre, est utilisée pour fourrer les petits gâteaux asiatiques (boules de mochi au japon, gâteau de Lune en Chine …), ce qui est assez surprenant pour les occidentaux habitués aux desserts avec du chocolat ou des crèmes vanille très sucrées. Personnellement je trouve que cette pâte a un petit gout subtil de chataîgnes. J’ai trouvé une pâte à tartiner a chocolat dont la base est faite de haricots rouges, compromis et passage en douceur du sucre à l’occidentale a la saveur douce asiatique ? (à ne pas manger à la cuillère svp)

Mochi japonais qui accompagne souvent le thé
pâte à tartiner chocolat avec comme base de la pâte de haricots rouges

Le haricot mungo vert est souvent mangé chaud avec du riz ou des légumes (cuit tel quel) ou froid sous forme de pousses « de soja » germées; vous devez savoir qu’en fait les pousses de soja germé ne proviennent pas de graines de soja mais de haricot mungo!

En médecine chinoise, on utilise ces haricots secs pour réduire les oedèmes, permettre l’élimination de « l’eau impure », et éliminer les toxines; on dit qu’ils favorisent la perte de poids sur le long terme.

Le haricot rouge azuki (chi xiao dou) fait partie de formules de pharmacopées chinoises (par exemple Chi xiao dou dang gui san) contre les toxines, utilisées en cas d’abcès, de furoncles, d’acné, d’abcès intestinaux et d’infections pulmonaires, d’hémorroïdes (par « humidité chaleur » et « stase de sang » selon le bilan de médecine chinoise), d’oedème, de rétention d’eau avant les règles entre autres, de leucorrhées, d’infections urinaires, de certaines douleurs articulaires, de lactation difficile par blocage (selon bilan) …

Le haricot vert mungo (Lu dou) draine également les toxines. Ce petit haricot est très digeste et provoque moins de flatulences que les autres légumineuses telles que les lentilles ou les pois chiches. Comme le haricot azuki, on peut le moudre, le prendre oralement ou appliquer la pâte sur les abcès et autres inflammations de la peau avec pus.

Il réduit la soif en été et prévient ou aide à soigner les coups de chaleur qui se manifestent par de la fièvre et de la soif (faire cuire dans une grande quantité d’eau pendant 15 minutes une poignée de haricot mungo. Boire l’eau. Les haricots peuvent être cuits plus longtemps si on désire les manger).

eau de haricots mungo pour la canicule

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :