Eczéma – Que peut faire la médecine chinoise ?

En médecine chinoise, la dermatologie est une discipline un peu particulière et qui nécessite des connaissances particulières, mélangeant remèdes traditionnels chinois et études scientifiques et applications modernes. Adina Stanescu, mon tout premier professeur de pharmacopée chinoise au Canada il y a une quinzaine d’années, s’est spécialisée en dermatologie (après avoir suivi les formations approfondies de Mazin Al- Khafaji en Grande Bretagne). C’est une discipline certes très difficile à maîtriser mais qui offre un espoir et des solutions à ceux qui souffrent de problèmes de peau.

La médecine conventionnelle ne guérit pas l’eczéma. elle propose principalement de calmer les démangeaisons avec des crèmes à base de cortisone et des anti-histaminiques oraux et d’hydrater la peau avec des crèmes émollientes. .

L’intérieur se manifeste à l’extérieur. Soigner l’extérieur par l’intérieur, c’est logique!

En médecine chinoise, l’eczéma se soigne toujours de l’intérieur grâce à la phytothérapie chinoise. Il s’agit tout d’abord comme pour tout autre atteinte, de faire un bon bilan en observant bien la peau et les lésions. Il n’y a pas un eczéma mais plusieurs formes d’eczéma. Un eczéma qui présente des croutes grasses, jaunâtres ou des petits boutons qui apparaissent et disparaissent, ou des crevasses sur des doigts gonflés n’est pas le même qu’un eczéma sec, qui présente des saignements, des démangeaisons importantes et des squames fines et poudreuses.

Il s’agira donc de bien observer où se trouve l’eczéma (visage, mains, cheveux, coudes et creux des genoux, …), à quoi il ressemble, et comment il évolue selon les remèdes choisis et qui doivent être tout le temps adaptés et personnalisés.

Certains eczémas provoquent de fortes démangeaisons, des rougeurs et de la sécheresse surtout en haut du corps; ce prurit est le signe de ce qu’on appelle en médecine chinoise du Vent et de la Chaleur (en d’autres termes de l’inflammation). La « chaleur interne » (déséquilibre selon le bilan de médecine chinoise) assèche les liquides, la peau et le sang. On utilise dans ce cas des plantes qui vont rafraichir (réduire l’inflammation), hydrater la peau de l’intérieur, par exemple Sheng di huang, bai chao, Xuan shen, et des plantes antihistaminiques très efficaces qui vont calmer le prurit (jing jie, fang fen, bai ji li). Ce genre d’eczéma est très courant chez les enfants et parfois les personnes agées.

eczéma mixte du cuir chevelu et des oreilles…
eczéma suintant avec pustules

A l’opposé, l’eczéma peut se manifester par des petites pustules souvent localisées aux mains et aux doigts ou dans les endroits humides du corps; ou la peau semble être gonflée comme si elle était gorgée d’eau en dessous d’une sécheresse en surface ou de crevasses; il peut y avoir des petites croutes ou des pellicules jaunâtres. Dans ce cas d’eczéma dit suintant (même s’il ny a pas toujours écoulement), l’approche doit être différente, pratiquement opposée puisqu’il s’agit d’assécher le corps. Il faut dans ce cas utiliser des plantes amères qui vont drainer cette « humidité-chaleur »(par exemple Huang qin, Huang lian, Long dan cao c’est a dire la racine de gentiane), des remèdes qui vont drainer les toxines qui ne sont pas bien évacuées par les reins et par le foie (Zi hua di ding, Ren dong teng, Fu ling par ex.). On devra souvent utiliser des plantes aux propriétés antibiotiques. Certaines plantes sont d’ailleurs utilisées en phytothérapie occidentale. Vous les connaissez certainement : le pissenlit (pu gong ying en chinois), la fleur de violette (Zi hua di ding), le chrysanthème sauvage (Ye ju hua). J’utilise en général le nom chinois des plantes parce que c’est ainsi qu’on les étudie et ainsi qu’on les retrouve dans les remèdes traditionnels et les grandes formules anciennes de la pharmacopée chinoise mais ces plantes ont tous un nom latin et français. Ce ne sont pas des « plantes extra terrestres » dont il faut se méfier.

L’eczéma suintant/humide s’accompagne souvent d’une mauvaise digestion en plus d’une mauvaise élimination des toxines. Il faut aider la personne à mieux digérer et à mieux éliminer. Il faudra aussi qu’elle respecte un régime alimentaire qui élimine les aliments épicés (gingembre, poivre, curry, cannelle …), les plats gras, les viandes grasses (l’agneau), les crustacés (très mauvais pour la peau), les poissons gras (le saumon), le sucre, les noix trop grasses, les fromages gras, les fruits exotiques trop sucrés, l’alcool, le tabac.

Eczema du visage (présence de chaleur et humidité cachée par une apparente sècheresse extérieure)

La dermatite séborrhéique du nourrisson (« croute de lait »), qui semble sèche mais où se forment des croutes jaunâtres, fait partie de la deuxième catégorie (humidité-chaleur).

« Croute de lait » du nourrisson
eczéma suitant/mouillé évident

Dans tous les cas d’eczéma, il faut éliminer ce qui fait flamber l’inflammation (le stress en fait partie).

Souvent il faudra également calmer la personne qui se gratte la nuit par des substances minérales telles que la poudre de coquilles d’huitres.

Utiliser des crèmes hydratantes sur un eczéma totalement sec est apaisant mais sur une peau qui semble sèche à l’extérieur mais est en fait un eczéma suintant est une catastrophe. Ces crèmes vont aggraver l’eczéma !

On conseille aussi souvent des huiles de poissons ou des gélules d’omega 3 dans tous les cas d’eczéma. Erreur qui ne fait qu’aggraver la situation sans qu’on ne comprenne pourquoi dans les cas d’eczéma mouillé.

Une manifestation d’eczéma souvent sec sur des jambes avec varices ou varicosités fera appel à des remèdes qui améliorent la circulation du sang afin que ce sang puisse correctement hydrater la peau. C’est la dermatite des personnes agées dont la peau des tibias est violacée et sèche avec des petites écailles.

Le secret pour aller mieux : un bon bilan de médecine chinoise, des remèdes adéquats et surtout du temps et de la persévérance !

fleurs et feuilles de pissenlit /Pu gong ying

Comment consommer ces remèdes ? En dermatologie, plus les plantes sont entières, plus elles sont efficaces. Ne pas perdre son argent à acheter des gélules qui ne serviront à rien. Il faut des mélanges de plantes séchées entières qu’il faudra faire bouillir et filtrer pour en boire l’extrait (décoction). Ce ne sera pas la petite tisane à l’occidentale que vous buvez le soir avant de dormir mais une décoction puissante, forte en goût et en principes actifs. Parfois je commence avec des poudres de plantes concentrées pendant une semaine pour voir comment la personne réagit et s’adapte. Ces poudres concentrées sont diluées dans de l’eau bouillante. Chaque 15 jours voire chaque semaine, les dosages et les plantes sont à modifier selon l’évolution visible sur la peau. La peau ne ment pas. C’est un livre ouvert sur le mal-être intérieur.

Eczéma douloureux dû à la présence d’humidité chaleur comme on peut le voir par la localisation, la langue rouge et son enduit gras jaune, le gonflement des zones atteintes. Il y a également présence de stase de sang causée par l’inflammation. Il va falloir drainer, drainer, drainer grâce à une préparation de plantes spécifiques; ensuite harmoniser puis nourrir la peau en dernière étape seulement

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :